Starless

City And Colour / If I Should Go Before You

Pochette de l'album "If I Should Go Before You" de City And Colour

2015, Dine Alone Music

La production pop-rock est trop pléthorique pour que sa qualité générale ne s'en ressente pas. La plupart des albums sont médiocres ou passables et leur écoute ne procure aucun plaisir. Alors forcément, quand on tombe sur un compositeur de talent, c'est un peu comme si le Rédempteur lui-même venait frapper à la porte. Le Canadien Dallas Green, qui est né et vit à St. Catharines, tout près des chutes du Niagara, fait partie de ces auteurs-compositeurs discrets et consciencieux, touchés par la grâce de savoir transcrire en musique les moments de tristesse, les souvenirs nostalgiques et les incertitudes tourmentées. Le blues-rock empreint de mélancolie d'If I Should Go Before You coule si naturellement et facilement qu'il enrobe instantanément l'auditeur d'un cocon délicieux. Du début (le patient développement lancinant de Woman) à la fin (le folk apaisé de Blood), cet album exceptionnel n'offre que des chansons claires et bienfaisantes, parfaitement équilibrées entre mélodies accrocheuses et arrangements si simples, évidents et complémentaires que seuls des musiciens accomplis et complices peuvent les réussir (1). Le blues-rock n'en sort pas transformé, mais le monsieur au nom de ville et de couleur réunit assez de talent, d'inspiration, d'expérience et d'amitiés pour marquer le genre de son empreinte et trouver sa place dans le cœur des gens que la musique aide à vivre mieux.

11 septembre 2022

(1) Il se trouve que pour cet album, Dallas Green s'est reposé sur son groupe de tournée plutôt que d'embaucher des musiciens de studio de passage.

Vidéo / Woman

Date et lieu inconnus (« Live on Honda Stage »).
Vidéo éditée par cityandcolourVIDEOS.

Chansons de l'album

  1. Woman
  2. Northern Blues
  3. Mizzy C
  4. If I Should Go Before You
  5. Killing Time
  6. Wasted Love
  7. Runaway
  8. Lover Come Back
  9. Map Of The World
  10. Friends
  11. Blood

Crédits

Musiciens

Dallas Green (chant, guitare).
Avec Matt Kelly (guitare « pedal steel », claviers, trompette), Jack Lawrence (basse), Doug MacGregor (batterie) et Dante Schwebel (guitare).
Et aussi Karl Bareham (guitare et claviers sur 11), Alysse Gafkjen (chœurs sur 4), Leah Miller-Green (chœurs sur 11) et Mark Watrous (violon sur 11).

Auteurs

Écrit et composé par Dallas Green.

Production

Produit par Dallas Green et Karl « Horse » Bareham.
Conçu aux studios Revolution Recording à Toronto (Ontario, Canada), avec des enregistrements complémentaires assurés par Erik P.H. Nielsen (9, 11) avec l'assistance de Luke Schindler.
Enregistré par Karl Bareham aux studios Blackbird à Nashville (Tennessee, États-Unis) avec l'assistance de Jason Mott.
Mixé par Jacquire King aux studios LBT à Nashville avec Lowell Reynolds et l'assistance de Kolton Lee.
Mastérisé par Richard Dodd à Nashville.
Édité par Always The Same et Songs Of Kobalt Music Publishing.
Avec Bedlam Music Management (gestion) et Agency Group Worldwide (booking).

Pochette

Nick Steinhardt (direction artistique, conception) et Alysse Gafkjen (photo).

Parution et label

2015, Dine Alone Music.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2022. Page éditée le 11 septembre 2022