Starless

Dandy Warhols / The Dandy Warhols Come Down

Pochette de l'album "The Dandy Warhols Come Down" des Dandy Warhols

1997, Capitol Records

C'est avec cet album que les Dandy Warhols ont véritablement commencé à se faire connaître. C'est aussi la dernière participation du batteur d'origine, Eric Hedford, qui est parti fâché en plein milieu de la tournée et a été remplacé par Brent DeBoer, cousin de Courtney Taylor-Taylor. La maison Capitol, qui venait de les prendre sous son aile, aurait rejeté une première version pas assez commerciale. Ces rebuts ont été utilisés plus tard, en 2004, pour la compilation The Black Album / Come On Feel The Dandy Warhols. Toujours est-il que le son du groupe connaît alors une évolution, devenant plus fouillé que le boucan un peu garage qui prévalait jusqu'alors. Dense, multi-couches, tout en rondeurs et en médiums, ce son est depuis caractéristique des Dandy Warhols et a influencé quelques groupes – je pense notamment à Toy. Pour tout dire, j'adore tellement ce son de bon gros nounours capitonné que j'en passe outre les réserves qui me viennent d'habitude quand j'entends privilégier le travail sonore au thème musical. Par contre, si Capitol a fini par trouver quelques singles dans cet album, dont l'excellent Boys Better, je me demande bien à quoi pouvaient ressembler les premières tentatives car le rock ronronnant des Dandy Warhols se prête assez peu aux considérations commerciales. Ma préférence va à Good Morning, qui me procure toujours une délicieuse excitation dès que j'entends démarrer ses accords.

13 juin 2020

Vidéo / Good Morning

Quelque part en 2017.
Vidéo éditée par iosonofederico.

Chansons de l'album

  1. Be-In
  2. Boys Better
  3. Minnesoter
  4. Orange
  5. I Love You
  6. Not If You Were The Last Junkie On Earth
  7. Every Day Should Be A Holiday
  8. Good Morning
  9. Whipping Tree
  10. Green
  11. Cool As Kim Deal
  12. Hard On For Jesus
  13. Pete International Airport
  14. The Creep Out

Crédits

Musiciens

Les Dandy Warhols sont Eric Hedford (batterie, choeurs), Peter Holmström (guitare, chant), Zia McCabe (basse, percussions, chant) et Courtney Taylor-Taylor (chant, guitare).
Avec Tony Lash (claviers, percussions).

Auteurs

Écrit et composé par Courtney Taylor-Taylor, sauf 12 et 13 par Courtney Taylor-Taylor et Peter Holmström, et 14 par les Dandy Warhols.

Production

Produit par Tony Lash et Courtney Taylor-Taylor.
Production additionnelle par Aquaman (Eric Hedford, 7) et Mario Caldato Jr. (14).
Enregistré par Tony Lash avec Clark Stiles et David Schiffman aux studios Sound Impressions, Stiles Recording et Falcon, ainsi qu'à l'appartement de Courtney Taylor-Taylor à Portland (Oregon, États-Unis).
Mixé par Tchad Blake, Tony Lash (8, 13), Courtney Taylor-Taylor (9), Mario Caldato Jr. et Mickey Petralia (14) aux studios Sunset Sound Factory à Hollywood (Californie, États-Unis) avec l'assistance de S. Husky Hoskolds, White Horse à Portland (Oregon) et Bundy's à Los Angeles (Californie).
Mastérisé par Bob Ludwig aux studios Gateway Mastering à Portland (Maine).
Avec Perry Watts-Russell (directeur artistique), Mike Quinn de l'agence Monqui (agent artistique) et Peter Paterno (affaires juridiques).
Édité par Dandy Warhols Music et Solid Time Music.

Pochette

Steven Birch et Courtney Taylor-Taylor (conception), Mario Lalich (photo de couverture), Servo (retouche numérique), Jeff Bizzell (photos de concert) et Lisa Johnson (photos à Los Angeles).

Parution et label

1997, Capitol Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2020. Page éditée le 13 juin 2020