Starless

PJ Harvey / To Bring You My Love

Pochette de l'album "To Bring You My Love" de PJ Harvey

1995, Island Records

Ce premier album véritablement conçu en solo par Polly Jean Harvey a rencontré un grand succès critique et commercial – avec le fort soutien promotionnel d'Island il est vrai. Son approche est pourtant peu amène, voire rugueuse : c'est un rock minimaliste, venant des tripes et s'adressant aux tripes. Les chansons s'adossent à une simple ligne de guitare ou de basse le plus souvent, à peine rehaussée d'un accord sourd à l'orgue ou de quelques cordes parfois, d'un ou deux accords complémentaires de guitare et d'une batterie discrète. Le chant domine donc, oscillant selon les titres entre chaleur et murmure inquiétant, mais toujours prenant. Pour tout dire, ce format est idéal pour qui a le don d'écriture et d'expression vocale : l'ossature des chansons parle d'elle-même et laisse le devant de la scène à la voix et à l'émotion qu'elle exprime. C'est ainsi que Leonard Cohen mettait à nu les sentiments et que Jeff Buckley, dans un style proche de celui de ce To Bring You My Love, avait conquis le monde par sa reprise d'Hallelujah. Polly Jean Harvey réunit elle aussi ces talents d'écrire et de transmettre sa sensibilité. Les titres To Bring You My Love, Working For The Man, Long Snake Moan, I Think I'm A Mother ou Send His Love To Me sont tout simplement magistraux. Quant à Teclo, dont la mélodie du refrain reprend sur une autre harmonie celle de Her Eyes Are A Blue Million Miles de Captain Beefheart, sa sobriété pudique n'en révèle que mieux le désarroi de tous ceux qui perdent un être cher.

12 décembre 2020

Vidéo / To Bring You My Love

Sydney (Australie), 25 janvier 2003.
Vidéo éditée par 22caroline.

Chansons de l'album

  1. To Bring You My Love
  2. Meet Ze Monsta
  3. Working For The Man
  4. C'mon Billy
  5. Teclo
  6. Long Snake Moan
  7. Down By The Water
  8. I Think I'm A Mother
  9. Send His Love To Me
  10. The Dancer

Crédits

Musiciens

Polly Jean Harvey (chant, guitare, orgue, vibraphone, percussions).
Avec Jean-Marc Butty (batterie sur 2, percussions sur 9), Joe Dilworth (batterie sur 3), Joe Gore (guitare, archet électronique), Mick Harvey (basse sur 6, orgue sur 9), John Parish (guitare, percussions, batterie).
Et aussi, pour les cordes (4, 7, 9) : Pete Thomas (arrangement), Sian Bell (violoncelle), Jocelyn Pook (alto), Jules Singleton (alto), Sonia Slany (violon).

Auteurs

Écrit et composé par Polly Jean Harvey.

Production

Produit par Flood (Mark Ellis), Polly Jean Harvey et John Parish.
Enregistré par Flood pour 140dB aux studios Townhouse 3 à Londres (Angleterre, Royaume-Uni) avec Polly Jean Harvey (1, 4, 5, 7).
Mixé par Flood pour 140dB aux studios Windmill Lane à Dublin (Irlande).
Mastérisé aux studios Town House à Londres.
Géré par Paul McGuinness de Principle Management et Sheila Roche.
Édité par Hot Head Music et EMI Music Publishing.

Pochette

Cally (Martin Callomon, conception), Valerie Phillips (photo de couverture) et Kate Garner (photo du dos de couverture).

Parution et label

1995, Island Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2021. Page éditée le 1er janvier 2021