Starless

Pixies / Doolittle

Pochette de l'album "Doolittle" des Pixies

1989, 4AD

Quand l'oreille se dresse, que l'œil se met à luire et que le sourcil se fait accent circonflexe à l'écoute d'un album, c'est que son auteur est sur la bonne voie. Je ne suis pas particulièrement familier des Pixies, mais je trouve toujours deux ou trois morceaux surprenants, voire vraiment excitants dans chacune de leurs productions. Leur son et la construction de leurs chansons sont uniques, avec pourtant une forte propension à varier les colorations. Dans ce Doolittle plébiscité par le public et la critique, grace aux tubes Monkey Gone To Heaven (très bon) et Here Comes Your Man (un peu moins à mon avis, mais les goûts et les couleurs, hein...), je m'attarde plus volontiers sur des titres moins cotés. No 13 Baby par exemple, dont l'apparente déconstruction du début débouche sur une deuxième partie totalement enivrante, avec ses vagues répétitives amputées d'une demi-mesure, sa première guitare métronomique et la deuxième sautillant puis tournoyant dans une ronde sonore hypnotique. Ou encore Hey, emblématique de la magie des Pixies. On peut réécouter l'album 30 ans après sa sortie et continuer de s'émerveiller de l'inventivité et de la modernité de son écriture et de son interprétation. Bref, il n'est nul besoin d'être spécialiste ou musicien pour entendre que ces quatre-là ont posé un nouveau jalon à leur nom dans l'histoire du rock.

28 décembre 2020

Vidéo / No 13 Baby

Baltimore (Maryland, États-Unis), le 14 mai 2017.
Vidéo éditée par Scott Ellinwood.

Chansons de l'album

  1. Debaser
  2. Tame
  3. Wave Of Mutilation
  4. I Bleed
  5. Here Comes Your Man
  6. Dead
  7. Monkey Gone To Heaven
  8. Mr. Grieves
  9. Crackity Jones
  10. La La Love You
  11. No 13 Baby
  12. There Goes My Gun
  13. Hey
  14. Silver
  15. Gouge Away

Crédits

Musiciens

Les Pixies sont Kim Deal (basse, guitare slide sur 14), Black Francis (chant, guitare), David Lovering (batterie, chant sur 10, basse sur 14) et Joey Santiago (guitare).
Avec sur 7 Arthur Fiacco (violoncelle), Karen Karlsrud (violon), Corine Metter (violon) et Ann Roroich (violoncelle).

Auteurs

Écrit et composé par Black Francis sauf 14 par Black Francis et Kim Deal.

Production

Produit par Gil Norton.
Enregistré par Gil Norton aux studios Downtown Recorders à Boston (Massachusetts, États-Unis) avec l'assistance de Dave Snider et de Matt Lane.
Mixé par Steve Haigler aux studios Carriage House à Stamford (Connecticut, États-Unis).
Mastérisé par Nimbus à Monmouth (Pays de Galles, Royaume-Uni).
Géré par Ken Goes.
Édité par Rice and Beans Music.

Pochette

Vaughan Oliver pour v23 (direction artistique et conception) et Simon Larbalestier (photo).

Parution et label

1989, 4AD.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2021. Page éditée le 1er janvier 2021