Starless

Laetitia Shériff / Pandemonium, Solace And Stars

Pochette de l'album "Pandemonium, Solace And Stars" de Laetitia Shériff

2014, Impersonal Freedom / Yotanka

Laetitia Shériff occupe une place à part dans mon cœur. Avare d'albums, de routes bien pavées et de facilité, elle poursuit l'itinérance musicale discrète d'une artiste « en émergence », comme elle aime à se définir. Ce troisième album propose un rock souvent en demi-teinte, sans artifices, qui demande de l'écoute, de l'attention, du respect. Cette condition remplie, le voile se lève alors, révélant une impressionnante palette d'approches, de nuances et, au final, de sensations intimes. Il en faut du talent et du travail pour donner autant avec si peu ! Rugueux (Wash), nerveux (The Living Dead), chaloupés (To Visit Brighton, Urbanism - After Goya), célestes (A Beautiful Rage II, Fellow) : tous les titres sont attachants. J'ai quand même un faible particulier pour la tristesse de To Be Strong, déclinée d'abord sur le ton de la plainte (le violon de Carla Pallone est de l'émotion pure), puis sur celui de la rage rentrée et impuissante. « Minds make noise since you're gone...» : voilà bien une épitaphe à remuer les futurs disparus que nous sommes.

4 mai 2019

Vidéo / To Be Strong

Bruxelles (Belgique) le 20 avril 2016.
Vidéo éditée par phillegrr.

Chansons de l'album

  1. Fellow
  2. The Living Dead
  3. Opposite
  4. To Visit Brighton
  5. To Be Strong
  6. Friendly Birds
  7. A Beautiful Rage II
  8. Wash
  9. Urbanism - After Goya
  10. Far & Wide

Crédits

Musiciens

Laetitia Shériff (chant, basse, guitare), Nicolas Courret (batterie) et Thomas Poli (guitare, claviers).
Avec Carla Pallone (violon) et Pete Simonelli (texte d'introduction de 9).

Auteurs

Écrit et composé par Laetitia Shériff.

Production

Enregistré et mixé par Thomas Poli chez Laetita Shériff.

Pochette

Éric Mahé (conception) et Yoann Buffeteau (photo).

Parution et label

2014, Impersonal Freedom / Yotanka.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 4 mai 2019