Starless

Smashing Pumpkins / Gish

Pochette de l'album "Gish" des Smashing Pumpkins

1991, Caroline Records

Je suis largement passé à côté des Smashing Pumpkins, privilégiant à l'époque le spleen labyrinthique de la new wave, aux antipodes du rock furieusement alambiqué de la bande à Billy Corgan. Réécouter maintenant leur premier album Gish relève donc presque d'une découverte archéologique majeure qui me laisse béat d'admiration. Les compositions rompent radicalement avec les suites d'accords classiques du blues, se lançant dans des méandres aventureux, osant des chauds et froids audacieux, risquant des loopings d'atmosphères radicaux. Mais quel résultat génial ! Dix morceaux, dix réussites. La guitare est impressionnante d'énergie et de dextérité, mais c'est aussi le batteur Jimmy Chamberlin qui se fait remarquer, avec une frappe aussi puissante que douée. Il paraît que la maniaquerie de Billy Corgan a fait exploser les délais et le budget d'enregistrement, ainsi que les nerfs de ses camarades James Iha et D'Arcy Wretzky, dont il n'aurait pas hésité à jouer lui-même les parties. En tout cas, à l'arrivée, Gish est un album quasi parfait, ambitieux, talentueux et novateur, poussant et tirant le rock bien au-delà de sa zone de confort.

21 décembre 2019

Vidéo / Snail

Lieu et date exacte inconnus, 1994.
Vidéo éditée par MancKev.

Chansons de l'album

  1. I Am One
  2. Siva
  3. Rhinoceros
  4. Bury Me
  5. Crush
  6. Suffer
  7. Snail
  8. Tristessa
  9. Window Paine
  10. Daydream

Crédits

Musiciens

Les Smashing Pumpkins sont D'Arcy (basse, chant sur 10), Jimmy Chamberlin (batterie), Billy Corgan (chant, guitare) et James Iha (guitare).
Avec Mary Gaines (violon et alto sur 10) et Chris Wagoner (violoncelle sur 10).

Auteurs

Écrit et composé par Billy Corgan sauf 1 par Billy Corgan et James Iha.

Production

Produit par Butch Vig et Billy Corgan.
Enregistré aux studios Smart à Madison (Wisconsin, États-Unis).
Mastérisé par Howie Weinberg aux studios Masterdisk à New York (États-Unis).
Avec Raymond Coffer (gestionnaire) et Jill Berliner (juriste).

Pochette

D'Arcy (maquette), Robert Knapp (photo de couverture) et Michael Lavine (photo intérieure).

Parution et label

1991, Caroline Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2020. Page éditée le 1er janvier 2020