Starless

Velvet Underground / The Velvet Underground & Nico

Pochette de l'album "The Velvet Underground & Nico" de Velvet Underground

1967, Verve Records

La deuxième moitié des années 1960 a été extrêmement prolifique et inventive, musicalement parlant. Les bons vieux standards du blues, du rythm and blues, du rock 'n' roll et du folk partent dans tous les sens, se croisent, s'entrecroisent, donnent naissance à des courants planants, pompiers, psychédéliques, héroïques, exploratoires, contre-culturels... À New York, le Velvet Underground s'emploie pour sa part à casser les codes habituels de la chanson et de l'instrumentation en expérimentant une musique répétitive, sciée par du violon, ponctuée par une batteuse qui joue debout, scandée plus que chantée par un guitariste à la mine sévère, le tout avec des paroles scrutant la misère cachée derrière les apparences, les déviances, les outrances. En fait, c'est la normalité de certaines chansons qui sonne étrangement dans cet album novateur. Je ne suis pas un grand fan de toutes ses audaces parfois un peu trop radicales à mon goût. Reste que la plus accessible d'entre elles, Venus In Furs, a bel et bien écrit une nouvelle page du rock.

2 novembre 2019

Vidéo / Venus In Furs

Paris (France), juin 1993 (extrait d'un DVD Warner)
Vidéo éditée par Bubblegum Valley EXS.

Chansons de l'album

  1. Sunday Morning
  2. I'm Waiting For The Man
  3. Femme Fatale
  4. Venus In Furs
  5. Run Run Run
  6. All Tomorrow's Parties
  7. Heroin
  8. There She Goes Again
  9. I'll Be Your Mirror
  10. The Black Angel's Death Song
  11. European Son

Crédits

Musiciens

Le Velvet Underground est John Cale (alto, basse, claviers), Sterling Morrison (guitare, basse), Lou Reed (chant, guitare) et Maureen Tucker (batterie, percussions).
Avec Nico (chant sur 3, 6 et 9, chœurs sur 1).

Auteurs

Écrit et composé par Lou Reed (2-9) ; Lou Reed et John Cale (1, 10) ; Lou Reed, John Cale, Sterling Morrison et Maureen Tucker (11). Arrangé par le Velvet Underground.

Production

Produit par Andy Warhol sauf 1 par Tom Wilson.
Enregistré à New York aux studios Scepter (Gary Kellgren, Norman Dolph et John Licata) et Mayfair, et à Hollywood (Californie) aux studios TTG (Omi Haden – Ami Hadani de son vrai nom).
Mixé par David Greene et Gene Radice.
Édité par Three Prong Music.
European Son est dédié à Delmore Schwartz.

Pochette

Acy R. Lehman (conception), Andy Warhol (peinture de couverture), Hugo (photo du dos de couverture), Billy Linich (photos intérieures), Nat Finkelstein (photos intérieures), Paul Morrissey (portraits).

Parution et label

1967, Verve Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 3 novembre 2019