Starless

Wolf People / Fain

Pochette de l'album "Fain" de Wolf People

2013, Jagjaguwar

Le rock des Wolf People confine au progressif de par sa richesse et sa complexité. L'absence de claviers lui évite néanmoins certaines outrances du genre. Pour faire simple, disons que le quatuor évoque parfois Jethro Tull mais jamais Genesis. Les deux guitares se complètent admirablement, la base rythmique est impeccable et le chant, toujours mélodique, ajoute une touche de douceur mélancolique, surtout due au timbre de voix naturellement touchant de Jack Sharp. Je suis toutefois bien en peine d'identifier un morceau qui m'accrocherait plus que les autres : sons, structures, mélodies et arrangements se valent d'un titre à l'autre et cette musique pleine de coins et de recoins se prête mal au tube aisément mémorisable. Il y aurait peut-être Hesperus pour son très bon solo de guitare tout à fait représentatif de la production des Wolf People, ou bien Thief dont le riff et le chant paraissent les plus faciles à retenir.

23 août 2015

Vidéo / Hesperus

Oslo (Norvège), 7 décembre 2013.
Vidéo éditée par Kai Mauseth.

Chansons de l'album

  1. Empty Vessels
  2. All Returns
  3. When The Fire Is Dead In The Grate
  4. Athol
  5. Hesperus
  6. Answer
  7. Thief
  8. NRR

Crédits

Musiciens

Wolf People est Dan Davies (basse), Joe Hollick (guitare), Jack Sharp (chant, guitare) et Tom Watt (batterie).
Avec Olivia Chaney (chant, piano), Rachel Davies (chœurs), Nicola Kearey (chœurs) et Jace Lasek (chœurs).

Auteurs

Écrit et composé par Jack Sharp.

Production

Produit par Jack Sharp et Tom Watt. Coproduit par Ian Carter.
Enregistré dans le parc national de Yorkshire Dales (Angleterre) par Ian Carter et Stevan Krakovic.
Mixé à Londres par Ian Carter.

Pochette

Joe Hollick.

Parution et label

2013, Jagjaguwar.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2021. Page éditée le 1er janvier 2021