Starless

Alain Bashung / Bleu pétrole

Pochette de l'album "Bleu pétrole" d'Alain Bashung

2008, Barclay

C'est peu dire que je n'aime pas Louise Attaque. En retrouver le chanteur et guitariste Gaëtan Roussel aux commandes d'un album d'Alain Bashung me paraissait donc une bien curieuse idée. Il se confirme d'ailleurs que mis à part Le secret des banquises, avec son rythme enlevé et son gimmick de cloches à la fois osé et amusant, je reste dubitatif quant aux interventions du monsieur. En revanche, je découvre Gérard Manset, dont le Comme un Lego survole sans conteste tout l'album du haut de sa noirceur sidérale, ainsi que Joseph d'Anvers et Arman Méliès, dont le Tant de nuits n'est pas sans évoquer, en moins lyrique, l'ambiance envoûtante de La nuit je mens (in Fantaisie militaire). Cela dit, il y a dans la plupart de ces titres mi-pop, mi-country, une atmosphère mélancolique qui se love insidieusement dans le coeur et rend l'album touchant. Est-ce dû aux arrangements assez dépouillés, aux textes menottés par la tristesse surannée du manque d'amour ? Sans doute. Mais aussi au chant de Bashung, à son timbre plus ou moins nasal, à sa manière toute particulière de manger légèrement les mots et d'en déformer un poil la prononciation. Revenant à la mélodie et aux ambiances folk, il n'en poursuit pas moins sa tournée des grands espaces, terrains de nulle part que l'on serait tenté de situer ici du côté du Middle West américain, s'attardant sur mille petits détails – une souche, une clairière, un lac, un insecte sur le dos – qui ramènent immanquablement à la précarité de l'amour et de l'existence.

14 juin 2008

Vidéo / Comme un Lego

Élysée Montmartre, Paris (France), 26 octobre 2008.

Chansons de l'album

  1. Je t'ai manqué
  2. Résidents de la République
  3. Tant de nuits
  4. Hier à Sousse
  5. Vénus
  6. Comme un Lego
  7. Sur un trapèze
  8. Je tuerai la pianiste
  9. Suzanne
  10. Le secret des banquises
  11. Il voyage en solitaire

Crédits

Musiciens

Gaëtan Roussel (guitare acoustique, guitare électrique, ukulélé), Marc Ribot (guitare électrique, banjo), Arman Méliès (guitare électrique, banjo), Mark Plati (basse, guitares, clavier, boîte à rythme), Simon Edwards (basse), Shawn Pelton (batterie), Martyn Barker (batterie, bongo), Tahar Boukhlifa (batterie).
Cordes dirigées par Mark Steylaerts. Violon : Marian Tache, Erik Sluys, Dick Uten, Bart Lemmens, Tatjana Scleck, Christophe Pochet, Cristina Constantinescu, Annelies Broeckhoven. Alto : François Grietje. Violoncelle : Hans Vandaele, Karel Steylaerts.

Auteurs

Écrit et composé par Gaëtan Roussel (1, 2, 4, 7), Gaëtan Roussel / Alain Bashung - Gaëtan Roussel (10), Joseph d'Anvers / Arman Méliès - Alain Bashung (3), Gérard Manset / Arman Méliès - Gérard Manset (5), Gérard Manset (6, 11), Gérard Manset / Gaëtan Roussel - Alain Bashung (8), Leonard Cohen (9, adaptation de Graeme Allwright).

Production

Réalisé par Gaëtan Roussel et Mark Plati.
Enregistré aux studios Alice's Restaurant et Looking Glass à New York (États-Unis), Buzz à Paris (France), ICP à Bruxelles (Belgique) et Jackpot à Portland (Oregon, États-Unis).

Pochette

Jérôme Witz (peinture) et Ludovic Carême (photo).

Parution et label

2008, Barclay.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019