Starless
Musique

Discothèque Musicabrac Lire, écouter, voir Claviers

Morceaux choisis


Pochette Our sweetest songs are those that tell of saddest thoughts. (Percy B. Shelley)

Ian Curtis (Joy Division), par Johanna Duggan.

début en arrière page 1 2 3 4 5 6 en avant fin
Aina Haina : I Can't Feel You Anymore
Alcest : Voix sereines
Ange : Les longues nuits d'Isaac
Apartments : The Goodbye Train
Arab Strap : Don't Ask Me To Dance
Arcade Fire : No Cars Go
Archive : Londinium
Aston Villa : L'âge d'or
Alain Bashung : Fantaisie militaire
Beatles : A Day In The Life
Besnard Lakes : Land Of Living Skies - Pt 2 : The Living Skies
Black Rebel Motorcycle Club : Lose Yourself
Black Rebel Motorcycle Club : All Rise
Boxer Rebellion : We Have This Place Surrounded
Burning Hearts : Deep Waters
Church : Blood Money
Bobby Conn : Walker's Game
Cox : Le cycle éternel
Crime & The City Solution : Streets Of West Memphis
Crippled Black Phoenix : Wissendine
début en arrière page 1 2 3 4 5 6 en avant fin
Paroles

Couverture de livre

– Et créer véritablement, ça veut dire quoi, de manière concrète ?
– Eh bien, ça veut dire que... Grâce à la musique qui atteint profondément mon coeur, je sois physiquement ébranlé dans mon corps ; dans le même temps, que j'ébranle physiquement, aussi, le corps de celui qui écoute. En somme, créer ce genre d'état d'esprit, ressenti en commun, enfin... Je crois.
– Ça n'a pas l'air simple.

Discothèque
Artistes
Chroniques


© René-Luc Bénichou / 2005-2018