Starless

Crime & The City Solution / American Twilight

Pochette de l'album "American Twilight" de Crime & The City Solution

2013, Mute Artists

La maturité sied plutôt bien à certains musiciens – du moins ceux que les excès ou la fragilité n'ont pas fait disparaître prématurément (1). Les revenants de Crime & The City Solution nous gratifient d'un album aussi inespéré que dense, bourré de son, d'excitation, d'exaltation et d'émotion, aux antipodes du je-m'en-foutisme goguenard qui préside à de trop nombreuses reformations. Le style clopine entre la fièvre rock (Goddess), la transe soul (Riven Man, American Twilight), la noirceur post-punk (The Colonel) et la ferveur quasi religieuse (Domina et le dévastateur Streets Of West Memphis). Un immense album.

5 avril 2015

(1) Paix aux âmes du bassiste Phil Kitchener, du guitariste Rowland Howard, du batteur Kevin Godfrey alias Epic Soundtracks et du claviériste Chrislo Haas.

Vidéo / Goddess

Version originale
Vidéo éditée par Mute.

Vidéo / Domina

Version originale

Chansons de l'album

  1. Goddess
  2. My Love Takes Me There
  3. Riven Man
  4. Domina
  5. The Colonel (Doesn't Call Anymore)
  6. Beyond Good And Evil
  7. American Twilight
  8. Streets Of West Memphis

Crédits

Musiciens

Crime & The City Solution est Bronwyn Adams (violon, chœurs), Simon Bonney (chant), David Eugene Edwards (guitare), Troy Gregory (basse, violoncelle), Alexander Hacke (guitare), Danielle de Picciotto (autoharpe, chœurs), Matthew Smith (claviers) et Jim White (batterie).
Avec Churibina (chœurs sur 8), Brandon Cooper (trompette sur 2, 3, 7), David Feeny (pedal steel sur 6, 8) et Bradley Stern (saxophone sur 2, 3, 7).

Auteurs

Écrit et composé par Crime & The City Solution.

Production

Produit par Crime & The City Solution et David Feeny.
Enregistré par Casey Rice, David Feeny et Tony Hamera, et mixé par Matthew Smith (1, 8), Alexander Hacke (2, 5, 6) et David Feeny (3, 4, 7) aux studios Tempermill à Ferndale (Michigan, États-Unis).
Mastérisé par David Feeny.

Pochette

Danielle de Picciotto.

Parution et label

2013, Mute Artists.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019