Starless
Musique

Discothèque Musicabrac Lire, écouter, voir Claviers

Catchers

Mute

Pochette
1994, Setanta
Les Catchers avaient de la grâce et de la délicatesse plein les doigts et les voix, épurant et magnifiant la britpop jusque dans leurs compositions les plus enlevées. Mais c'est dans la ballade que leur art s'exprimait le mieux, avec des mélodies tout en douce mélancolie : Beauty No 3, Song For Autumn, Sleepyhead sont autant d'étoiles romantiques qui peuvent graviter sans fin autour de nos images et souvenirs les plus intimes. Et que dire d'Epitaph, qui a su capter la candeur et la beauté de l'éternité appréhendée du haut des vingt ans à peine de ces Irlandais, la clarté du Paradis que l'on imagine guider les âmes trouvant enfin la paix, à quelques battements de cœur de la vie éternelle, les chœurs d'anges qui les accompagnent jusqu'à leur dernière demeure, dont l'emplacement remonte soudain des secrets de l'enfance. « Keep me alive... » : c'est somptueux.

24 octobre 2015

Epitaph
Version originale.

Le groupe

Groupe pop-rock britannique (Portstewart, Irlande du Nord), 1993-1999. suite

L'album

Musiciens
Les Catchers sont Ger Fitzgerald (basse), Dale Grundle (chant, guitare), Peter Kelly (batterie, percussions) et Alice Lemon (chant, claviers).

Auteurs
Écrit par Dale Grundle et composé par les Catchers.

Production
Produit par Mike Hedges avec l'assistance de Philippe Garcia.
Enregistré au château de la Rouge Motte à Domfront (Basse-Normandie, France).
Mixé par Ian Grimble et Mike Hedges

Pochette : Rob Crane (conception) et Harry Borden (photo).

1994, Setanta.

Titres de l'album
  1. Beauty No 3
  2. Cotton Dress
  3. Apathy
  4. Country Dreams
  5. Worm Out
  6. Jesus Spaceman
  7. Song For Autumn
  8. Hollowed
  9. Shifting
  10. Sleepyhead
  11. La Luna
  12. Epitaph
Feuilleter
Flèche vers le haut Catchers
Flèche vers la gauche Cat Power – What Would The Community Think
Flèche vers la droite Catfish And The Bottlemen – The Balcony

Fouiller

Artistes
Chroniques
Morceaux choisis


© René-Luc Bénichou / 2005-2019