Starless

Mumford & Sons / Wilder Mind

Pochette de l'album "Wilder Mind" des Mumford & Sons

2015, Island Records

Dans la famille National, je voudrais le père Mumford et ses fils. Rompant avec le folk acoustique de ses précédents albums, le groupe s'est rapproché des producteurs James Ford, qui a entre autres travaillé avec les Foals, et Aaron Dessner, guitariste de National. Ces influences s'entendent comme deux oreilles de chaque côté de la figure, à travers l'écriture, l'orchestration et l'ambiance sonore de ces chansons pop-rock douces-amères, aux harmonies et aux mélodies délicatement pensées : le très discret riff pulsé de guitare sur le refrain de Tompkins Square Park, les roulements percussifs de Believe, l'accélération caressante de Snake Eyes avec guitare venteuse et gouttelettes de clavier... J'entends de nombreux fans de la première heure jurer et cracher de dépit, se sentant trahis par ce virage vers un genre pop-rock plus convenu et consensuel. Je peux le comprendre, mais très égoïstement, j'applaudis pour ma part à cette orientation qui les rapproche de mes propres frissons. Les trois petits couples de notes au clavier qui traversent subtilement le refrain de Wilder Mind sont pour moi du pur bonheur.

9 octobre 2021

Vidéo / Wilder Mind

Louisville (Kentucky, États-Unis), le 23 mai 2017.
Vidéo éditée par Brian Ruschman.

Chansons de l'album

  1. Tompkins Square Park
  2. Believe
  3. The Wolf
  4. Wilder Mind
  5. Just Smoke
  6. Monster
  7. Snake Eyes
  8. Broad-Shouldered Beasts
  9. Cold Arms
  10. Ditmas
  11. Only Love
  12. Hot Gates

Crédits

Musiciens

Les Mumford & Sons sont : Ted Dwane (chant, basse, batterie), Ben Lovett (chant, claviers), Winston Marshall (chant, guitare, basse) et Marcus Mumford (chant, guitare, batterie).
Avec Thomas Bartlett (claviers), Aaron Dessner (claviers), James Ford (batterie, percussions, claviers), Tom Hobden (violon), Benjamin Lanz (trombone) et Dave Nelson (trombone).

Auteurs

Écrit, composé et arrangé par Mumford & Sons.

Production

Produit par James Ford et Aaron Dessner (2-7, 10, 12), avec Harrison Cargill (1).
Enregistré par Jimmy Robertson avec l'assistance de Laurence Anslow aux studios Air à Londres (Angleterre, Royaume-Uni).
Enregistrements additionnels par Aaron Dessner et Jonathan Low aux studios Dirmas à Brooklyn (New York, États-Unis) et par George Murphy aux studios Eastcote à Londres.
Mixé par Robert Orton avec l'assistance de Tony Lake.
Mastérisé par Bob Ludwig aux studios Gateway Mastering à Portland (Maine, États-Unis).
Géré par Adam Tudhope d'Everybody avec l'assistance de Laura Taylor et de Sam Bailey.

Pochette

Ross Stirling de Studio Juice (conception, photo), Ted Dwane (photo) et Ty Johnson (photo).

Parution et label

2015, Island Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2021. Page éditée le 10 octobre 2021