Starless

Strypes / Snapshot

Pochette de l'album "Snapshot" des Strypes

2013, Virgin EMI Records

Le rythm and blues n'est pas si fréquent dans le rock contemporain. Les Rolling Stones en ont évidemment fait leur fonds de commerce mais en dépit de leur longévité exceptionnelle, les grandes heures du groupe remontent à une période allant en gros de 1965 à 1975. Aussi est-il étonnant d'entendre à nouveau ces suites d'accords typiques du blues, qui plus est jouées par de tout jeunes gamins venant d'un bled paumé d'Irlande. Tout comme il est étonnant d'entendre de leur part une telle maîtrise instrumentale et un tel sens de la composition. Leurs chansons sont parfaites, excitantes, enthousiastes : du grand art, vraiment. J'ai personnellement un faible pour I Can Tell, dont le riff de guitare est d'enfer.

16 mai 2016

Vidéo / I Can Tell

Date et lieu inconnus. C'est le bassiste qui tient la vedette dans cette version.
Vidéo éditée par Hxrumi.

Chansons de l'album

  1. Mystery Man
  2. Blue Collar Jane
  3. What The People Don't See
  4. She's So Fine
  5. I Can Tell
  6. Angel Eyes
  7. Perfect Storm
  8. You Can't Judge A Book By The Cover
  9. What A Shame
  10. Hometown Girls
  11. Heart Of The City
  12. Rollin' & Tumblin'

Crédits

Musiciens

Les Strypes sont Ross Farrelly (chant, harmonica, percussions, guitare), Josh McClorey (guitare, chant), Pete O'Hanlon (basse, harmonica, claviers) et Evan Walsh (batterie, percussions, claviers).

Auteurs

Écrit et composé par Josh McClorey et les Strypes sauf 1 (Evan Walsh, Josh McClorey et les Strypes), 5 (Ellas McDaniel et Huey « Piano » Smith), 8 (Willie Dixon), 11 (Nick Lowe) et 12 (McKinley Morganfield – alias Muddy Waters –, Niall Walsh et les Strypes).

Production

Produit par Chris Thomas sauf 8 par Chris Difford et les Strypes.
Enregistré par Jake Rousham et mixé par Rich Costey aux studios Yellow Fish à Lewes (Angleterre, Royaume-Uni).
Mastérisé par Howie Weinberg.
Direction artistique par Mike Smith.
Édité par BMG Rights Management, sauf 5 par Jewel Music.

Pochette

Stuart Hardie (conception) et Jill Furmanovsky (photo).

Parution et label

2013, Virgin EMI Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019