Starless

U2 / Songs Of Innocence

Pochette de l'album "Songs Of Innocence" de U2

2014, Island Records

Ce qu'il y a de bien avec U2, c'est qu'il y a toujours quelque chose à raconter à propos de la sortie de ses albums ou de ses tournées. Il est par exemple cocasse de noter que la diffusion de ces chansons de l'innocence a été accordée en exclusivité à Apple, qui a pu en saturer à l'envi ses 500 millions d'utilisateurs pendant un mois, moyennant des émoluments dont le montant n'a pas été révélé. Autant dire que ce « coup » de marketing n'a pas fait que des heureux, que ce soit dans l'industrie musicale, chez les musiciens et chez les auditeurs – ceux qui n'aiment pas U2 et à qui l'on a imposé l'album en tant qu'utilisateurs d'iphones ; ceux qui au contraire sont fans du groupe mais ne sont pas clients de la firme à la pomme. Et musicalement parlant, se demanderont ceux qui auront eu la chance de passer à travers les mailles de ce filet commercial planétaire ? Ah... C'est ma foi désolant, mais c'est ce qu'il y a de moins bien avec U2 : la musique. Disons qu'il ne suffit pas de faire référence à un recueil de poèmes de William Blake et de se payer une armée mexicaine de producteurs pour transformer du plomb en or. L'un de leurs anciens producteurs, Rick Rubin, leur avait pourtant bien dit que sculpter du son ne sert à rien tant qu'on n'a pas de chanson au départ. Toujours est-il que de ce naufrage ne surnagent que trois morceaux poussifs : Every Breaking Wave, Song For Someone et The Troubles.

23 février 2019

Vidéo / Every Breaking Wave

Studios Abbey Road à Londres (Angleterre, Royaume-Uni), le 16 novembre 2017.

Chansons de l'album

  1. The Miracle (Of Joey Ramone)
  2. Every Breaking Wave
  3. California (There Is No End To Love)
  4. Song For Someone
  5. Iris (Hold Me Close)
  6. Volcano
  7. Raised By Wolves
  8. Cedarwood Road
  9. Sleep Like A Baby Tonight
  10. This Is Where You Can Reach Me Now
  11. The Troubles

Crédits

Musiciens

U2 est Bono (chant, claviers, guitare, dulcimer), The Edge (guitare, claviers, programmation), Adam Clayton (basse, claviers) et Larry Mullen Jr. (batterie, percussions).
Avec Natalia Bonner (violon sur 11), Brian « Danger Mouse » Burton (claviers sur 1, 2, 7-11, programmation sur 7, percussions additionnelles sur 10, arrangement des chœurs sur 6), Caroline Dale (violoncelle sur 11), Paul Epworth (claviers sur 1, 3, 8, programmation sur 1, percussions additionnelles sur 1, guitare hawaïenne sur 8), Flood (Mark Ellis, claviers sur 4), Declan Gaffney (guitare acoustique sur 1, 6, claviers sur 2-8, 10, 11, programmation sur 3, 7, 9, percussions additionnelles sur 7), Lykke Li (chant sur 11), Leo Pearson (claviers sur 9) et Ryan Tedder (claviers sur 1, 2, 4, 5, programmation sur 1, guitare acoustique sur 1).
Et pour les chœurs sur 1 et 6 : Everett Bradley, Greg Clark, Ada Dyer, Tabitha Fair, Bobby Harden, Kim Hill, Quiona McCollum, Nicki Richards et Carlos Ricketts.

Auteurs

Écrit par Bono et The Edge et composé par U2.

Production

Produit par Brian « Danger Mouse » Burton (1-3, 7-11), Paul Epworth (1, 3, 5, 8), Flood (Mark Ellis, 4), Declan Gaffney (3, 6, 7) et Ryan Tedder (1, 2, 4, 5).
Enregistré aux studios The Church et Assault & Battery à Londres (Royaume-Uni), Strathmore House à Killiney (Irlande), Electric Lady et Pull à New York, Shangri-La et Woodshed à Los Angeles (États-Unis) avec l'assistance de Ben Baptie, Cecil Bartlett, Adam Durbridge, Joseph Hartwell Jones, Todd Malfalcone, Sean Oakley, Drew Smith, Kennie Takahashi, « Classy » Joe Visciano et Matt Wiggins.
Mixé aux studios Full Mongrel au Pays-de-Galles (Royaume-Uni) par Ben Baptie, Tchad Blake, Tom Elmhirst et Matt Wiggins.
Mastérisé par Scott Sedillo aux studios Bernie Grundman Mastering à Hollywood (États-Unis).
Édité Par Universal Music Publishing.
Avec Brian Celler (management), Arthur Fogel (management), Samantha Farrell (restauration), Jimmy Iovine (production exécutive), Keryn Kaplan (management), Nadine King (responsable de la production), Rab McAllister (responsable technique), Guy Oseary (responsable du management), Sam O'Sullivan (technicien de la batterie), Jesse Peters (coordination de l'album), Michael Rapino (management) et Dallas Schoo (technicien des guitares).
Dédié à Guggi (Derek Rowan), Joe Strummer et Paul McGuinness « qui a été et sera toujours là pour nous ».

Pochette

Steve Averill (conception), Sharon Blankson (consultante artistique), Xavier Encinas (conception), Gavin Friday (consultant artistique), Jefferson Hack (directeur de la création), Christina Hardy (studio graphique), Philipp Humm (conception), Glen Luchford (photo de couverture) Shaun McGrath (conception), et Paolo Pellegrin (photo intérieure).

Parution et label

2014, Island Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019