Starless

Musicabrac / The Scientist

La drogue fait des ravages chez les rockers. Chez les savants aussi.

Pochette du single <i>The Scientist</i> de Coldplay.

Pochette du single The Scientist de Coldplay.
Photo : Sølve Sundsbø / EMI.

Des chercheurs de l'université de Pittsburgh (Pennsylvanie, États-Unis) ont mis en évidence une relation de cause à effet entre l'écoute de musique pop évoquant le cannabis et la consommation précoce d'herbe chez les adolescents. Encore qu'ils n'aient pas tout à fait élucidé dans quel sens fonctionne cette relation : « Il semble bien qu'une exposition à de la musique évoquant le cannabis entraîne des risques de consommer cette substance, mais il est possible que les personnes fumant du haschich recherchent particulièrement à écouter de la musique évoquant le cannabis », admet Brian Primack, l'un des auteurs de l'étude. Le même Brian Primack, dont la page professionnelle met en vedette ses passages à la radio ou à la télé plutôt que ses publications scientifiques, est plutôt accro au sujet. En 2007, déjà, il avait déterminé qu'un tiers des tubes en moyenne parlent d'alcool ou de drogue, à une fréquence de 80 % dans le rap, 37 % dans la country (là, c'est surtout d'alcool dont il est question), 20 % dans le R'n'B ou le hip-hop et 14 % dans le rock. En tout cas, voilà le type même de travaux fort utiles pour y voir plus clair, non pas sur la musique, la drogue et les ados, mais sur les savants dont à l'évidence certains sont de grands fumeurs de moquette !

14 février 2010

Sources : Third of hit songs mention alcohol, drug use: study, Reuters, 8 novembre 2007. Écouter de la musique faisant référence au cannabis entraînerait un risque de consommation, Santé médecine, 29 décembre 2009. Exposure to cannabis in popular music and cannabis use among adolescents, Addiction, 22 décembre 2009. Page professionnelle de Brian A. Primack, maître de conférences à la faculté de médecine de l'université de Pittsburgh (Pennsylvanie, États-Unis).

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 14 mars 2019.