Starless

Musicabrac / Philosophie du rock

Le rock, c'est l'enregistrement. Ne rigolez pas, c'est un philosophe qui le dit.

Publicité d'Apple.

Publicité d'Apple.

Comme Marshall McLuhan défendait l'idée que le media c'est le message, Roger Pouivet, auteur d'une Philosophie du rock, réduit ce dernier à son enregistrement, un « artefact » (ça commence bien : l'oeuvre rock ne saurait être composée, elle est forcément artificielle ou accidentelle) créé et figé une fois pour toutes en studio pour une diffusion de masse (CD, baladeur...). Selon lui, c'est dans cette ubiquité que réside la fonction du rock : la maîtrise des émotions. C'est-à-dire, explique Sébastien Motta, qui a lu le bouquin, « la capacité que nous donnent ces oeuvres à nous plonger dans des 'univers émotionnels' recherchés ». En gros, l'interprétation n'étant pas de mise puisque l'oeuvre rock est gravée à jamais telle que son créateur l'a voulue lors de l'enregistrement, l'émotion qu'elle procure peut être retrouvée intacte où et quand on le veut. Mais pour tout dire, je suis quasiment certain d'avoir tout compris de travers au « mot de l'éditeur » comme aux critiques totalement surréalistes de Sciences humaines ou du Café pédagogique (je croyais y trouver une bouée de sauvetage, je n'y ai fait que boire davantage la tasse !). Heureusement que des gens comme Robert Maggiori dans Libé ou, en un peu plus savant, Sébastien Motta dans La Vie des idées, me rassurent en avouant eux aussi leur perplexité. En tout cas, un tel fatras m'a définitivement ôté l'envie de lire le bouquin du monsieur. Pourquoi pas « l'impressionnisme, c'est le tableau », ou « la philosophie, c'est le livre », pendant qu'on y est ?

24 octobre 2010

Sources : Philosophie du rock, Roger Pouivet, Puf, 2010. Critique dans Sciences humaines. Voyage dans l'ontologie du rock, le Café pédagogique. De la philo sur le phono, Robert Maggiori, Libération, 20 mai 2010. Rock ontologie, Sébastien Motta, La Vie des idées, 18 octobre 2010.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 13 mars 2019.