Starless

David Bowie / Diamond Dogs

Pochette de l'album "Diamond Dogs" de David Bowie

1974, RCA Records

Me voici donc en pleine séquence nostalgie de mes 14-15 ans : après T. Rex, voilà le Diamond Dogs de David Bowie, à mon avis son album le plus réussi. Ces ambiances de violence sombre sont devenues rares, tout comme ces orchestrations inventives mêlant grondements hargneux de guitare, gouttelettes de piano et plaintes de saxo (Sweet Thing), ou encore ces enchaînements de morceaux qui se répondent à un train d'enfer. Il est des passages qui relèvent d'un génie proprement démoniaque : la reprise de Sweet Thing avec son accélération finale lancinante débouchant sur le riff inouï de Rebel, Rebel, les chœurs de Big Brother et la sarabande infernale du Chant of the Ever Circling Skeletal Family. La seule fausse note, à mon sens, vient des violons que Tony Visconti (encore lui !) n'a pas pu se retenir d'ajouter dans 1984. L'on retient plus souvent des titres que des albums entiers, dans la production musicale ordinaire. Celui-ci est une des rares exceptions à la règle, tant il est dense, cohérent et parfait de bout en bout.

21 février 2015

Vidéo / Sweet Thing

Version originale
Vidéo éditée par Laurence Santos.

Vidéo / Rebel Rebel

Émission TFI Friday de Channel 4 à Londres (Angleterre, Royaume-Uni), 8 octobre 1999.
Vidéo éditée par areafan.

Chansons de l'album

  1. Future Legend
  2. Diamond Dogs
  3. Sweet Thing
  4. Candidate
  5. Sweet Thing (reprise)
  6. Rebel Rebel
  7. Rock 'N' Roll With Me
  8. We Are The Dead
  9. 1984
  10. Big Brother
  11. Chant Of The Ever Circling Skeletal Family

Crédits

Musiciens

David Bowie (chant, guitare, saxophone, Moog, mellotron).
Avec Aynsley Dunbar (batterie), Herbie Flowers (basse), Mike Garson (claviers), Tony Newman (batterie) et Alan Parker (guitare sur 9).

Auteurs

Écrit, composé et arrangé par David Bowie, sauf 7 (David Bowie / David Bowie, Warren Peace).
Arrangement des cordes sur 9 par Tony Visconti.

Production

Produit par David Bowie.
Enregistré aux studios Olympic et Island à Londres (Royaume-Uni) et L. Ludolf à Hilversum (Pays-Bas) par Keith Harwood.
Mixé par David Bowie et Tony Visconti sauf 6, 7, 8 par David Bowie et Keith Harwood.
Édité par MainMan / Chrysalis.

Pochette

AGI (conception) / Guy Peellaert (illustration).

Parution et label

1974, RCA Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019