Starless

Gallon Drunk / The Soul Of The Hour

Pochette de l'album "The Soul Of The Hour" de Gallon Drunk

2014, Clouds Hill

Entre l'implacable montée en puissance de Before The Fire et le riff acéré de The Speed Of Fear, je découvre un groupe remarquablement doué pour dérouler un nuancier allant du pessimisme au désespoir. Peuvent déambuler dans cet univers sombre et parfois rugueux l'ombre d'un Nick Cave, que James Johnston a accompagné un temps (The Exit Sign) ou le fantôme d'un Layne Staley au bout du rouleau (Dust In The Light n'est pas sans me rappeler le douloureux Wake Up de Mad Season). Tout n'est que poussière, cendres et peur dans ces longs morceaux. Un piano rythmique et un orgue y plombent l'atmosphère tout aussi sûrement que la guitare, la basse et la batterie, de même qu'un saxophone et la trompette peuvent y déclencher le tonnerre (The Soul Of The Hour, magistral). Il faut un peu de temps pour s'abandonner à ce rock cafardeux, mais cela vaut la peine de s'écorcher un peu aux barbelés dont il s'entoure pour pouvoir en saisir l'habileté et la sensibilité.

12 mars 2017

Vidéo / The Soul Of The Hour

Festival Orange Blossom Special à Beverungen (Allemagne), 8 juin 2014.
Vidéo éditée par Videomann0854.

Chansons de l'album

  1. Before The Fire
  2. The Dumb Room
  3. The Exit Sign
  4. The Soul Of The Hour
  5. Dust In The Light
  6. Over And Over
  7. The Speed Of Fear

Crédits

Musiciens

Gallon Drunk est Terry Edwards (guitare, orgue, saxophone, cornet, trompette), James Johnston (chant, guitare, mellotron, orgue, piano, synthétiseur, sons, cloches), Leo Kurunis (basse) et Ian White (batterie, sons).

Auteurs

Écrit par James Johnston et composé par Gallon Drunk.

Production

Produit et réalisé par Johan Scherrer aux studios Clouds Hill à Hambourg (Allemagne) avec l'assistance de Linda Gerdes.
Mastérisé par Chris Von Rautenkranz.

Pochette

Nicola Borradaile (photo), Georg Schmid (photo du groupe), Antje Schroeder (illustration) et Malcolm White (peinture de couverture).

Parution et label

2014, Clouds Hill.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019