Starless

Pink Floyd / The Endless River

Pochette de l'album "The Endless River" de Pink Floyd

2014, Pink Floyd / Parlophone

Il est difficile pour quelqu'un de ma génération de résister à l'appel d'un nouvel album de Pink Floyd, même si l'on pressent qu'aucune surprise ne nous ébahira. Tout a été dit depuis si longtemps et de toute façon, Richard Wright n'est plus. La rivière sans fin a donc un air de déjà entendu qui tourne en rond comme l'orgue dans une cabine Leslie. Il n'est même pas question, ou presque, de composition mais plutôt d'arrangements, puisque l'essentiel de l'album revisite des enregistrement réalisés à l'époque de The Division Bell, restés jusque-là inexploités. D'emblée, The Endless River naît donc avec 20 ans d'âge, ce qui ne rajeunit évidemment ni ses auteurs ni les fans fidèles qui comme moi les suivent depuis la sortie de The Dark Side of the Moon – j'avais alors 13 ans. Cet hommage au claviériste est très largement instrumental, seul le dernier titre donnant à entendre le chant de David Gilmour, qui se fond décidément toujours aussi bien dans la perfection sonore de Pink Floyd. On retrouve un peu de Wish You Were Here ici (It's What We Do), un peu d'Ummagumma là (Skins). Cet album n'apporte rien à la discographie du groupe, ou de ce qu'il en reste, ni au rock psychédélique. Il amène juste la pensée à prendre insensiblement congé pour aller feuilleter de lointains souvenirs, du temps où je ne pouvais pas savoir encore que la jeunesse est un trésor.

22 novembre 2014

Vidéo / Louder Than Words

Version originale.
Vidéo éditée par mic floyd.

Chansons de l'album

  1. Things Left Unsaid
  2. It's What We Do
  3. Ebb And Flow
  4. Sum
  5. Skins
  6. Unsung
  7. Anisina
  8. The Lost Art Of Conversation
  9. On Noodle Street
  10. Night Light
  11. Allons-y (1)
  12. Autumn '68
  13. Allons-y (2)
  14. Talkin' Hawkin'
  15. Calling
  16. Eyes To Pearis
  17. Surfacing
  18. Louder Than Words

Crédits

Musiciens

Pink Floyd est David Gilmour (guitare, basse, claviers, percussions, effets, chant), Nick Mason (batterie, percussions) et Richard Wright (claviers).
Avec Gilad Atzmon (clarinette et saxophone sur 7), Sarah Brown (chœurs sur 18), John Carin (synthétiseur sur 9, 11, 13), Bob Ezrin (claviers sur 1, basse sur 11, 13, 18), Martin « Youth » Glover (effets sur 5), Stephen Hawking (voix sur 14), Damon Iddins (claviers sur 4, 12), Andy Jackson (basse sur 5, 16, effets sur 15), Chantal Leverton (alto sur 18), Victoria Lyon (violon sur 18), Louise Marshall (chœurs sur 18), Durga McBroom (chœurs sur 14, 17, 18), Anthony Moore (claviers sur 15), Helen Nash (violoncelle sur 18), Guy Pratt (basse sur 9, 14), Honor Watson (violon sur 18)

Auteurs

Écrit et composé par David Gilmour et Richard Wright (1, 2, 3, 9, 10, 14) ; David Gilmour, Nick Mason et Richard Wright (4, 5) ; Richard Wright (6, 8, 12) ; David Gilmour (7, 11, 13, 16, 17) ; Anthony Moore et David Gilmour (15) ; David Gilmour et Polly Samson (18).

Production

Produit par Andy Jackson, Bob Ezrin, David Gilmour, Phil Manzanera et Youth (Martin Glover).
Sons et programmation par Eddie Bander, Michael Rendall et Youth.
Management : Paul Loasby et Tony Smith.
Enregistré par Andy Jackson, Damon Iddins et Phil Taylor.
Mixé par Andy Jackson et Damon Iddins.
Réalisé au Royaume-Uni aux studios Astoria de David Gilmour à Hampton (près de Londres), Britannia Row et Olympic à Londres, et au Canada aux studios Old Confidence Lodge à Riverport (Nouvelle-Écosse).
Mastérisé aux studios Mastering Lab à Ojai (Californie, États-Unis).
Édité par Pink Floyd Music Publishers.

Pochette

Aubrey Powell (direction artistique), Ahmed Emad Eldin (conception) et Stylorouge (illustration).

Parution et label

2014, Pink Floyd / Parlophone.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 13 juillet 2019