Starless

Rover / Rover

Pochette de l'album "Rover" de Rover

2011, Cinq 7 / Wagram Music

Ne serait-ce que par la carrure, Timothée Régnier et Neil Hannon sont très dissemblables. J'ai pourtant bien cru reconnaître des accents de l'Irlandais de Divine Comedy dans la voix et la musique du Français, qui signe son oeuvre du nom de Rover. C'est particulièrement flagrant dans les deux titres qui ouvrent son premier album, Aquaplast et Remember. Les autres morceaux montrent cependant une palette bien plus vaste, allant de la pure ballade pop (Lou) à la complainte pleine d'échos (Silver), de la chanson ambitieuse (Carry On) au thème que l'on croirait tout droit sorti d'un film de James Bond (Queen Of The Fools), tandis que le titre final Full Of Grace (si l'on fait abstraction du morceau caché et du bonus) s'en va affronter avec panache des terres plus sombres et des éléments franchement hostiles. L'on ne sait encore quelle direction prendra Rover parmi toutes celles qu'il expose ici. J'espère pour ma part qu'il prolongera Remember et Full Of Grace. Mais quoi qu'il en soit, ce premier chapitre réalisé de ses seules blanches mains mérite une respectueuse révérence.

16 mars 2013

Vidéo / Remember

Toulouse (France), 14 novembre 2012.

Chansons de l'album

  1. Aqualast
  2. Remember
  3. Tonight
  4. Queen Of The Fools
  5. Wedding Bells
  6. Lou
  7. Silver
  8. Champagne
  9. Carry On
  10. Late Night Love
  11. Full Of Grace
  12. La roche (piste cachée)
  13. Father I Can't Explain (bonus)

Crédits

Musiciens

Timothée Régnier (chant, instruments).

Auteurs

Écrit et composé par Timothée Régnier.

Production

Produit par Sami Osta.
Producteur exécutif : Benoît Chapdelaine.
Enregistré au studio Microbe à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine, France) par Guillaume Jaoul et Sami Osta sauf 2 par Sami Osta avec Jean-Baptiste Deucher.
Mixé par Sami Osta au studio Chicken Cottage à Paris (France) sauf 8 au studio ICP à Bruxelles (Belgique).
Mastérisé par Antoine « Chab » Chabert au studio Translab à Paris (France).

Pochette

Philippe Lebruman.

Parution et label

2011, Cinq 7 / Wagram Music.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019