Starless

These New Puritans / Hidden

Pochette de l'album "Hidden" de These New Puritans

2010, Angular / Domino

Il m'arrive de pester contre une activité professionnelle si prenante qu'elle m'oblige à espacer mes chroniques. Surtout lorsque je tombe par hasard sur une oeuvre aussi démente que ce deuxième album de These New Puritans, que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam. Pour être tout à fait honnête, il m'a fallu du temps pour pénétrer cette oeuvre exigeante, qui ne peut pas s'écouter distraitement en faisant autre chose à côté (travailler, par exemple). Par certains aspects, les nouveaux puritains m'évoquent la voie musicale empruntée par Robert Fripp et son King Crimson à l'époque d'Islands (1971), ce qui ne nous rajeunit guère. Les enchevêtrements du rock et du classique se prennent souvent les pompes dans le ridicule. Sauf quand on a affaire à des musiciens qui sont aussi de fins compositeurs soucieux d'harmonie. Ce qui est le cas de Jack Barnett. Plus j'écoute ses audaces de cuivres, de bois, de tambours, de choeurs et d'électronique, et plus cet album me hante littéralement par sa richesse et sa beauté. Rien que pour avoir écrit le thème de Canticle, repris magistralement dans 5, ce type devrait avoir sa place réservée au Panthéon de la musique, « entre Bach et les Beatles » comme disaient les premières lignes d'un best seller américain.

28 février 2010

Vidéo / We Want War

Anvers (Belgique), 5 novembre 2011.

Chansons de l'album

  1. Time Xone
  2. We Want War
  3. Three Thousand
  4. Hologram
  5. Attack Music
  6. Fire-Power
  7. Orion
  8. Canticle
  9. Drums Courts-Where Corals Lie
  10. White Chords
  11. 5

Crédits

Musiciens

These New Puritans est Jack Barnett (chant, programmation, percussions, guitare, claviers, bruitages), George Barnett (percussions), Thomas Hein (guitare, percussions) et Sophie Sleigh-Johnson (claviers).
Avec Ross Horton (guitare sur 5, séquenceur sur 6), Faith Leadbetter (piano, piano préparé), Ryan Lott (mbira), Heather Marlatt (chant sur 5), Slike Steidinger (chant sur 5), Sunni-Geini (effets sur 4), Hugh Wilkinson (vibraphone, glockenspiel).
Avec l'ensemble dirigé par Robert Brauner : Guglielmo Baldini (trompette), Katie Emma Black (clarinette, clarinette basse), Petr Cihák (trombone basse), Hynek Doležal (cornet), Kamil Doležal (clarinette basse), Tomáš Frantis (basson), Jackie Hayter (contrebasson), Robert Heger (flûte), Aleš Hustoles (clarinette), Tomáš Hustoles (clarinette), Pavel Jirásek (cor), Vit Korinek (trombone), Lumir Maryška (tuba), Jiri Novotný (cor baryton), Katie Pryce (cor), Mark Rudland (trombone, trombone basse), Pavel Rytina (contrebasson), Daniel Trodden (tuba), Zdenek Vasina (cor).
Avec la chorale New London Children's Choir dirigée par Alex Gibson et Ronald Corp (chef de choeur).

Auteurs

Écrit et composé par Jack Barnett sauf 5 par Jack Barnett / Thomas Hein.
Arrangé par Jack Barnett et Ryan Lott.
9 est basé sur Where Corals Lie de Sir Edward Elgar (paroles de Richard Garnett C.B.).
2 contient un extrait de l'album Sea Change: The Choral Music of Richard Rodney Bennett interprété par les Chanteurs de Cambridge (Cambridge Singers) sous la direction de John Rutter. Il contient aussi des extraits de Sea Change de Richard Rodney Bennett, publié chez Novello Company Limited.

Production

Produit par Jack Barnett et Graham Sutton.
Mixé par Dave Cooley.
Orchestre enregistré par Phill Brown avec l'assistance de Michael Vaniš.
Enregistré à Londres (Royaume-Uni) et Prague (République tchèque). Mixé à Los Angeles (Californie, États-Unis).

Pochette

George Barnett / Edward Quarmby.

Parution et label

2010, Angular / Domino.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019