Starless

King Crimson / Islands

Pochette de l'album "Islands" deKing Crimson

Islands (1971, Island / Virgin EG)

Avec le temps, l'eau et le vent érodent lentement mais sûrement les îles désolées et isolées qui n'offrent plus qu'un maigre refuge aux mouettes égarées et aux souvenirs échoués de marins anonymes. Islands est une rêverie poétique, contemplative et nostalgique autour de l'amour (enfin, je crois), dont le style, proche de la musique de chambre, vogue aux antipodes des routes habituellement suivies par King Crimson, même si celui-ci s'ingénie à toujours surprendre. Cordes, piano, flûte basse, harmonium, trompette et mellotron s'enroulent crescendo autour d'un chant dont la mélodie, sublime, s'élève de plus en plus douloureusement jusqu'aux cieux où tournoient les goélands. Et même au-delà, car plus j'écoute ce morceau, magnifique dans son infinie tristesse, plus je me dis qu'il ferait un requiem idéal.

18 novembre 2007

Vidéo / Islands

Version originale.
Vidéo éditée par malditorender.

Auteurs

Textes : Peter Sinfield. Musique : Robert Fripp.

Paroles

Earth stream and tree encircled by sea
Waves sweep the sand from my island
My sunsets fade
Field and glade wait only for rain
Grain after grain love erodes my
High weathered walls which fend off the tide
Cradle the wind to my island

Gaunt granite climbs where gulls wheel and glide
Mournfully cry o'er my island
My dawn bride's veil, damp and pale,
Dissolves in the sun
Love's web is spun – cats prowl, mice run
Wreathe snatch-hand briars where owls know my eyes
Violet skies
Touch my island, touch me

Beneath the wind turned wave
Infinite peace
Islands join hands
'Neath heaven's sea

Dark harbour quays like fingers of stone
Hungrily reach from my island
Clutch sailors' words – pearls and gourds
Are strewn on my shore
Equal in love, bound in circles
Earth stream and tree return to the sea
Waves sweep the sand from my island
From me

Feuilleter

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 6 octobre 2019.