Starless

Dead Can Dance / Ocean

C'est une mélopée funèbre qui s'enroule et se déroule sans fin autour d'un enchevêtrement bancal de basse, de guitares et de grelots métalliques d'un tambourin agité au loin. Le rythme hésite entre le binaire et le ternaire, les voix passent du solo grave au choeur aigu sans que l'on comprenne un traître mot de la plainte qu'elles poussent – si ce n'est qu'elles parlent d'une certaine Isabella. C'est une mélopée envoûtante des temps antiques, que le vent sec du désert emporte vers les monts rouges et jaunes, tout là-bas, à l'horizon d'une terre rocailleuse et brûlante. C'est un chant de désolation et de désespoir qui suit les ombres du crépuscule. Il naît, vit et s'éteint sans autre dessein que d'abîmer l'existence d'une tristesse infinie et d'une douleur incompréhensible.

15 novembre 2009

Vidéo / Ocean

Version originale.

Auteurs

Textes : Lisa Gerrard. Musique : Dead Can Dance.

Feuilleter

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019.